Révolution Ecologique et Solidarité

25 avril 2019

EDITO

PLUS CHAUD QUE LE CLIMAT POUR AGIR !

 

62a21d4b1a77a66a51325e38da2a8589

« Les vraies alternatives sont celles qui permettent aussi de vivre selon des valeurs de justice, de coopération,de liberté... » affirme une membre du mouvement solidaire Alternatiba.Nous vivons en ce moment la 6eme extinction massive des espèces, la dernière étant celle des dinosaures. En tant qu’étudiant en BTS GPN je suis révolté par cela ! La nouvelle notion de « Révolution écologique » vise à changer drastiquement nos habitudes en faveur de l’environnement. Une notion que je tacherai d’expliquer plus en détail tout au long du blog grâce a mes recherches. De nombreux mouvements écologiques sont apparus ce qui nous amène à se poser une question : Comment la révolution écologique est-elle une opportunité pour développer de nouvelles solidarités ?

Afin de répondre à cette problématique dans ce blog 4 axes vont être abordés et étudiés.

-La notion de « Révolution écologique »

- La révolution écologique est elle accessible pour tout le monde ?

-Est ce que tout le monde veut participer à la révolution écologique ?

-La solidarité rendra-t-il le mouvement plus fort et efficace

Beaucoup d’initiative sont effectuées pour sauver l’environnement, mais peut être est ce trop tard ?

Peut être que la solidarité sera la clef ?

Posté par BTSGPN2018 à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


24 avril 2019

La notion de Révolution Ecologique...

 

Tout doit changer !

 

C'est bien évidamment une notion nouvelle qui tend a résoudre un problème présent depuis deja plusieurs décénies. En effet la notion de Révolution écologique tend à changer les habitudes et mode de vie de tout un chacun en faveur de l'environement.

De nos jours beaucoup de nos habitudes nuisent a l'environement comme par exemple l'utilisation abusive de l'electricité, l'utilisation intensive de la voiture au détriment des transports en commun( ou tout simplement l'utilisation du diesel, SP95 et autres énergies fossiles),une mauvaise utilisation de l'eau potable,...

L'impacte de l'homme sur la planète est considérable en effet nous gaspiollons beaucoup d'énergie !

Les facons de penser doivent changer nous devons prendre conscience de la gravité de la situation !Notre planète est litteralement en train de mourir et nous en sommes les assassins. Si rien ne bouge rapidement de serieux problemes environementaux vont apparaitre. C'est pourquoiCette notion prone l'utilisation des énergies renouvelables et leur développement.C'est belle et bien tout dabord une question de mentalité.

 

Agir pour l'environnement ne devrait pas etre etre une priorité, cela devrait etre logique,naturel et spontané !

Posté par BTSGPN2018 à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2019

OHE Pirate des mers !

Sea Shepherd : Un exemple de solidarité au service de l'écologie ! Sea Shepherd est une organisation internationale qui agit dans le but de préserver, défendre, protéger et conserver nos océans et la vie marine. Elle est composée essentiellement de bénévoles, toutes nationalités confondues, tous passionnés et solidaires des pays souffrant des activités illégales sur les océans qui détruisent la faune et les ressources naturelles : pêche illégale, braconnage… Ils aident les pays à défendre leurs eaux côtières contre la pêche illégale et protègent les sanctuaires marins des braconniers. Leur action a déjà permis de sauver des milliers de baleines, dauphins, requins, phoques, tortues… et les écosystèmes marins mis à mal par ces activités illicites. Les membres de cette organisation font preuve de solidarité en agissant dans le monde entier. Leurs actions sont souvent spectaculaires mais ils participent également à des actions plus classiques : ramassage de déchets, sensibilisation du public, protection des habitats côtiers… L'action de Sea Shepherd est un modèle de solidarité internationale !

Posté par BTSGPN2018 à 21:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ont partage !

Les jardins partagés

 

Des potagers collectifs ça vous parle ? Des espaces pour cultiver entre voisins au coeur des villes, vous croyez cela possible ? Pas besoin d'avoir la main verte pour participer !

 

Ce concept de potager collectif au sain des villes arrive en France depuis quelques années, mais est loin d'être nouveau. Déjà après la seconde guerre mondiale, on trouvait à Paris poules et canards se baladant entre les tomates et les carottes, au coeur même de la capitale. L'industrialisation agricole fit disparaître ces potagers avant-gardistes, mais c'est au 21ème siècle qu'ils referont surface. Partout, on voit fleurir de petits espaces de cultures de produits locaux et bio, qui permettent de verdir les espaces urbains, mais également de produire sa propre petite récolte responsable.

C'est le pari de nombreuses associations dans les grandes villes de France, comme « Potager en ville » dans la ville de Nice ou la start-up « Sous les fraises » qui cultive une ferme urbaine sur plus de 1400m2 sur le toit du BHV Marais.

 

Mais quels sont les enjeux du potager urbain ? Qu'est ce que c'est vraiment ?

On les trouves dans des cours d'immeubles et même sur des toits. Cultivés écologiquement, sans avoir recours à aucun pesticide ou machine industrielle, ils n'ont que des impacts environnementaux positifs. Outre leur production agricole, ils améliorent la qualité de l'air, supprime le transport des marchandises et favorisent une dynamique de ville propre et engagée.

 

 

 

 Ouverture en 2018 d'un jardin partagé à Marseille

Posté par BTSGPN2018 à 15:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2019

Une assiette différente pour demain

A table !

Résultat de recherche d'images pour "la solution est dans notre assiette"

Produire de la viande pour nous nourrir coûte très cher sur le plan environnemental et sanitaire. Au regard de l’accroissement de la population et de l’épuisement des ressources fossiles, il semble impératif de faire évoluer nos habitudes alimentaires. En effet les populations ayant un minimum de moyen pour se nourrir mange de nos jours plus de viande que par le passé. Actuellement, un français consomme en moyenne 1,5kg de viande par semaine. Que ce soit de la viande issu du milieu terrestre ( bovine, mouton, poulet, etc ) ou issu de la mer ( poissons, sèche, etc ) la consommation excessive de viande nécessite une grosse dépense énergétique. La viande issu du milieu terrestre par exemple :Sur l’aspect énergétique spécifiquement, la production de viande est gourmande en énergie, en raison du transport, de l’électricité nécessaire pour le chauffage des bâtiments et la production dans son ensemble. Il est important de souligner que la production d’1 kg de viande de boeuf nécessite 7 kg à 10 kg de végétaux eux même nécessitant beaucoup d'eau. Un Kg de beauf demande 15 500 L d'eau. Il faut donc démultiplier les dépenses énergétiques afférentes : engrais et pesticides de synthèse, tracteurs, transport…

Ainsi des études ont étaient faite et des chiffres sont tombés : L'elevage dans son ensemble produit 14,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Les élevages contribue largement à la déforestation partout dans le monde car ils sont de plus en plus nombreux et nécessitent donc de plus en plus de nourriture. Ils sont souvent nourris avec des céréales ou des OGM ce qui accroît encore plus la déforestation. Les arbres étant pourtant des puits de carbone utile à la diminution de gaz à effet de serre dans l'atmosphere.

De plus les nutritionnistes conseil une consommation de 500g par semaine voir moins. Cette consommation de viande importante et donc en plus de cela anormale car néfaste pour la santé ( engendre des risques cardio-vasculaires ).

La viande issu de la mer elle, présente des impacts tout aussi alarmant pour notre belle planète ! La sur-pêche conduit à une réduction des effectifs de poissons ainsi que des mammifères marins entraînant un déséquilibre important auprès des écosystèmes marins. L'écosysteme mondial fonde un ensemble lié et unis. Le déséquilibre total des écosystèmes marins pourraient donc entraîner une énorme catastrophe écologique.

L'impact environnemental de la consommation de viande n'est donc pas à prendre à la légère. Avec certain mouvement comme le véganisme et le vegetarianisme la situation s'est un peu amélioré. Mais nous pouvons ensemble consommé moins de viande afin d'avoir un réel impact et de renouvelé notre palais. Il est donc impératif de changer nos manières et nos habitudes de consommer si nous voulons que ce monde arrête de ne pas être dans son assiette.

Posté par BTSGPN2018 à 20:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Un changement ?...Pas si simple !

 

Beaucoup d'inégalités subsistent

Notre monde n'est bien évidamment pas parfait. Nous ne naissons pas tous dans le meme pays dans un meme milieu social. De ce fait des différences se font ressentir entre les milieux et les écarts se creusent entre "riches" et "pauvres". Les mentalités ne sont donc pas les memes, se qui entraine une vision des choses très différente suivant l'endroit d'où nous sommes issus.

Les pays dévelopés sont par exemple plus enclins à développer le domaine dédié au respect et à la protection de l'envirronement que les pays en vois de dévellopement. En effet c'est une question de budget en premier plan qui va donner naissance à une certaine façon de penser. Ce qui fait qu'un pays Africain comme la sommalie aura beaucoup plus de mal à mettre en place des infrastructures de recyclage par exemple que la France ou l'Angleterre.

Le recyclage est un élément essentielle en faveur de l'environnement ! Trier intelligament c'est bien meme si acheter le moins possible de matieres plastiques et produire 0 déchet reste mieux. Toujours est il que de nos jour le tri selectif reste indispensable pour perreniser la durée de vie de notre planète. Eh bien savez vous que l'installation d'une station de Recyclage coute plusieurs million d'euros pour une ville de taille moyenne ? C'est un luxe que beaucoup de villes ne peuvent pas s'offrir. Elles ont bien d'autres problemes à régler et bien d'autres secteurs où investir de l'argent ( la corruption étant un grand fléau ). Le respect de l'environnement dès sa plus simple expression a donc un cout qu'une grande partie de la population mondiale n'est pas prete a assumer faute de moyen ou de volonté ( lié au confort et aux aventages d'etre dans un pays développé surtout ). Je pense que c’est la croissance matérielle qui accroît la dégradation de l’environnement en partie. Or, effectivement, cette croissance matérielle est bien l’apanage des plus riches !Il est évident que les avantages des habitants des pays riches, au regard de la situation économique et sociale des autres, conduisent à penser que les sociétés développées ne sont pas prêtes à une révolution écologique pour des raisons bien différentes des pays pauvres.

Il faut sortir du schéma qui consiste à penser que les déséquilibres d’un coin de la planète permettent les équilibres de l’autre.L’union réelle de l’humanité, face à la puissance abstraite du capital, doit nous amener à ce mot d’ordre qui a résonné et pourrait résonner différemment demain : « écologistes et humanistes de tous pays, unissez-vous pour une révolution écologique ! »

Posté par BTSGPN2018 à 19:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2019

Everything is not awsome !

UNE PETITON POUR LA BANQUISE !

Il y a maintenant 5 ans Green-peace l'une des ONGI protectrice de l'environnement les plus importante a posté une vidéo : " Everything is not awsome" sur youtube visant a sensibiliser et faire réagir un maximum de personne ! En effet cette vidéo traite d'un contrat entre la célèbre entreprise LEGO et la puissante compagnie pétrolière SHELL. Ce contrat vise entre autre à augmenter le chiffre d'affaire de LEGO en produisant plus de jouer ainsi qu'à soliciter les services de SHELL pour fournir plus de pétrole (nécessaire à la fabrication de ces jouets). Pour fournir une plus grande quantité de cet hydrocarbure SHELL et LEGO on pour objectif de forer "en plein coeur" de l'Arctic. 

Il est évidant que ces forages auraient des conséquences désastreuses pour la biodiversité  et son milieu aussi dans le monde marin que dans le monde terrestre. Sans parler des populations.

En début de vidéo nous pouvons voir quelques plan de coupes et d'ensembles présentant un univers fait à 100% de LEGO. Cet univers parait heureux et apaisé, les personnages sont joyeux et une musique intitulée "Everything is awsome" de Tegan et Sara paru dans le film LEGO officiel (dont le titre de la vidéo y fait référence) tourne en fond. Le titre précise que contrairement à l'etat d'esprit de LEGO tout n'est pas "super", tout ne va pas pour le mieux. Notre planète se meurt et nous devons faire attention à elle .

La vidéo continu de défilée sur la meme ambiance et l'on voit apparaître des plate-formes de forage pétrolières déversant du pétrole directement dans la mer symbolisant la pollution. Sur ces plate-formes est écrit un logo : Shell.

Alors que le plateau de lego entier se remplie petit à petit de la substance noire, on comprends qu'il ne s'agit pas d'un jeux qu'un enfant aurait mis en scene mais plutot de l'allegorie d'une réalité actuelle.

Soudain les visages se décompose et pleure. Le liquide polluant les submerges tous les uns après les autres et les noies. Le dernier etre vivant a se faire submerger n'est d'autre que l'emblème de l'Artic : L'ours polaire. Il tente de se réfugier sur le point le plus haut du plateau mais en vain. Le pétrole a donc fini par noyer et polluer le plateau de jeux des enfants. Seul rescapé du désastre, le drapeau de l'entreprise Shell dépassant de quelque centimètre de la surface du liquide. Cela symbolise sa victoire mais aussi le fait qu'elle se tire une balle dans le pieds en détruisant sa propre planète. Finissant seule et condamnée étant donné que tout ses employés ont été submergés également.

C'est une vidéo qui pousse a nous faire réagir ! Elle nous alerte de la situation et nous incite à signer la pétition mise en ligne par l'ONGI contre ce contrat.

Cette pétition a récoltée plus de 1 million de signatures et a réussis a annuler le contrat tan controversé. C'est une preuve que ce sont des actions groupées qui peuvent faire changer les choses . Cette forme de solidarité et bien particulière car elle s'oppere à distance. Sur une plate-forme réunissant des millions de personnes ! Ce nouveau type de solidarité s'applique donc également au problèmes liés à l'environnement et se révèle très efficace.

Lien de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=qhbliUq0_r4

 

    

Posté par BTSGPN2018 à 19:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Caricature sur le climat

Résultat de recherche d'images pour "révolution écologique"

Voici une illustration de Gilles Laffite, dit Lasserpe un dessinateur de presse et de bande déssinée français.

On peut apercevoir un personnage bouchant le pot d'echappement d'un 4x4. Cette personne est en réalité un jeune et l'individus au volant du vehicule se trouve ètre une personne "aisée". En effet on peut apercevoir qu'il porte un costume et une cravate contrairement au jeune ne portant qu'un simple tee-shirt. Le conducteur se demande pourquoi sa voiture ne démare pas, il s'interroge, tandis que l'autre personnage cris haut et fort que désormais les pavés doivent de préférence ce trouver dans les pots d'echappement des voitures les plus polluantes.

Les pavés sont habituellements utilisé durant les manifestations comme projectile contre toutes cibles quelle qu'elle soit. On a donc ici une référence aux manifestations pour le climat ou pour des causes sociales et économiques en lien avec l'environement par exemple. Ainsi l'auteur fait un parallèle entre les manifestations et le terme de "Révolution Ecologique". Un terme qui est pris ici au premier degrès.

On notera la présence d'un comique de situation car en effet il parrait très simple le fait de stoper la pollution à l'origine des transports rien qu'en bouchant ( de façon totalement illégale) le pot d'echappement d'un maximum de 4x4. Bien évidament le problème du changement climatique ne se règlera pas de la sorte mais le message comme quoi il faut réagir vite se fait bien ressentir. OUI il fait agir et c'est MAINTENANT !

 

Posté par BTSGPN2018 à 18:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2019

ALTERNATIBA

 

UNE ASSOCIATION PLEIN D'ALTERNATIVE

Résultat de recherche d'images pour "alternatiba"

Né à Bayonne en 2013, il s’est fondé sur deux constats. D’une part, le dérèglement climatique s’accélère, touche les populations les plus pauvres de la planète et menace à moyen-terme les conditions de vie sur Terre. D’autre part, des solutions existent et sont à portée de mains, elles n’attendent que nous. Alternatiba veut les montrer, les renforcer et les développer pour changer le système, pas le climat !

C'est un mouvement écologique qui organise depuis plusieurs année des rassemblements pour l'envirronement. Comme plusieurs manifestations, marches pour le climat, vélorution...

A propos de vélorution ! Savez-vous ce que c'est ? Eh bien c'est un concept qui consiste à se déplacer uniquement en vélo sur de grandes distances, de ville en ville. Le principe est ainsi de ce faire acceuillir et nourrir (si possible) par les habitants et bénévoles. Dans son appellation "vélorution" est composé de deux mots : "Révolution" et "vélo". Cette opération est classé sous le nom " Tour Alternatiba"

Leurs actions se reposent majoritairement sur la solidarité. Plus de personnes participe plus le concept est efficace et impactant. Ce mouvement est donc un parfait exemple de nouvelle solidarité en lien avec la Révolution écologique

Posté par BTSGPN2018 à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2019

LE GREEN-WASHING

Imaginez, vous surfez sur une idée et une image écologique qui permet de rendre un concept plus attrayant grâce à des arguments de communication dits « responsables », mais au final il n’y a que la communication qui soit « verte » et le message destiné aux consommateurs est complètement faussé. Ce que vous faites la s'appellera du "green-washing". Une technique largement utilisé par les companies necessitant d'urgence un soutient du grand public. Ce sont principalement les companies les moins éco-responsable et les moins respectueuse de l'environnement qui utilise se procédé.

Nous pouvons donc voir certain logos comme celui de BP, qui arbore des couleurs plutot claire a dominante vert. Rapellant inconsciament au public la nature et l'ecologie. Une notion positive pour une entreprise de ressource fossile responsable en partie du changement climatique.

Résultat de recherche d'images pour "BP"

Les publicitaires mettent l’accent sur une caractéristique d’un produit qui présente un aspect écolo afin de laisser penser que tout le produit est écolo. Cette technique de greenwashing joue sur la psychologie, les faiblesses, la fascination pour les mots et la naïveté des consommateurs. Quelques slogans utilisés par certaines entreprises commencent par exemple avec les termes « ensemble », « contribuons ».À la notion de Greenwashing est opposée celle de publicité éthique.

C'est donc un "lavage de cerveau" qui se répète au quotidien et qui touche et influe un grand nombre de personne.

Ce sont très souvent des motivations économiques qui poussent ces entreprises, associations et autres à faire du green-washing.

D'autres exemples:

Un exemple célèbre de greenwashing certainement étudié dans toutes les bonnes écoles pour lobbyiste : le cas du Round Up. Malgré les preuves qui s’accumulent sur la dangerosité de ce désherbant à base de glyphosate, son classement par l’OMS comme cancérogène probable, les cas de malformations congénitales en Amérique du Sud et en Afrique, ce produit est toujours répandu en masse par nos agriculteurs sur les champs.

De part leur campagne de promotion du round up Monsanto a été condamné economiquement. Cepandant de part ça grande puissance on peut comprendre que cela n'a pas été un réel problème.

Cette pratique marketing avec le contexte environemental actuel a encore un bel avenir devant lui et il se pourrait meme qu'il s'accentue de plus en plus au détriment de notre planète.

Posté par BTSGPN2018 à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]